• Les gris

     Informations © Chinchillas de Minuit

     

    Les gris

     

    Gris Standard

     

    Gris Standard

    Gris standard, chez Choco-Vanille Chinchillas, photo © Chinchillas de Minuit 

    Type de mutation

    Simple

     

    Provenance

    Couleur à l'état naturel

     

    Rareté

    Commun, se détaille entre 80$ à 150$ can et plus. (Tout dépendamment de sa ligné et du fait qu'il soit "Pure standard" ou non).

     

    Description

    Le chinchilla standard possède une coloration "agoutis" avec une bande ventrale blanche. Il vas du gris claire au gris foncé. Son sous poil est plus pâle et on peut y voire les anneaux noir, blanc et gris qui caractérise se colorie en soufflant sur la fourrure. Ses yeux sont noir à brun très foncé et sa peau gris-rosé.

     

    Sous mutations

    Bien que normalement nous ne faisons pas de distinctions entre les phases, dans certains shows et associations ils peuvent être catégorisé ainsi.

    • Claire
    • Médium
    • Foncé
    • Extra Foncé

     

    Les phases foncé et extra foncé sont toujours favorisé en compétition.

     

    Informations générales

    C'est une mutation commune que l'on retrouve facilement en animalerie et presque obligatoirement chez les éleveurs. Ajouter du "pure standard" à une ligné permet de la renforcée. Cette appellation fait d'ailleurs référence à un animal dont le lignage ne comporte que du standard sans aucunes mutations. Les "pures" peuvent être beaucoup plus onéreux que les autres car ils sont généralement destinés à la reproduction et non comme animal de compagnie.

     

    Le gris standard en reproduction

     

    Trop souvent ces boules de poils grises sont mises de côté et ignorées par plusieurs. Ils sont ternes, gris, communs….. Et pourtant! Le chinchilla standard est essentiel!

    Lorsque les chinchillas ont été importés en Amérique par Monsieur Chapman, tous étaient gris, c’est la couleur d'origine du chinchilla, d’où le terme ‘standard’. On y réfère aussi par les termes couleur ‘naturelle’ ou ‘sauvage’ (‘wild type’ en anglais).

    Le code génétique du chinchilla standard est pwpw-pwpw. C’est par lui qu’on détermine les mutations dominantes ou récessives. Une mutation qui change le phénotype du chinchilla standard avec un seule allèle, comme le beige hétéro (Pwpw-pwpw) est appelée dominante. Une mutation comme le Sapphire (ss-pwpw) qui doit avoir 2 allèles de mutation pour transparaître sur un standard est donc appelée récessive.

    Le poil du chinchilla a trois parties : la première est le sous-poil, ou sous couleur. Dans le cas du standard, le sous-poil est gris avec un reflet bleuté chez les plus beaux spécimens. Ensuite il y a la bande qui est blanche, puis l’extrémité qui est grise. C’est cette extrémité qui détermine la couleur du chinchilla. En soufflant sur la fourrure de l’animal, il est possible de voir ces trois parties.

    La bande blanche est un indicateur de mue. Au fil des jours, la bande 'monte' sur le poil, elle se déplace. Un chinchilla en mue aura la bande blanche dans le haut du poil.

    Chez le standard, le voile varie de gris clair à gris très foncé. Il est plus prononcé sur le dos et descend sur les flancs en s’éclaircissant. Le ventre doit être très blanc et bien démarqué. Chez certains chinchillas, il est possible de voir une teinte jaune, brune, rougeâtre ou grisâtre sur le ventre ou sur le poil. Toutefois, ces caractéristiques sont à éviter pour la reproduction. Tout spécialement le grisâtre, car elle indique fort probablement de l'ebony dans la lignée et le rougeâtre qui démontre une tendance à l'oxydation. Les oreilles sont grises et les yeux noirs. Les poils ont une longueur approximative de 2,5 centimètres, quoi qu’il existe des chinchillas aux poils beaucoup plus longs ou courts.

    Comme le standard est l'origine des mutations, sa diversité génétique est beaucoup plus grande. Ce qui veut dire que le 'pool' génétique est plus varié que chez les mutations qui à la base ont presque tous les mêmes parents. Ce qui nous amène à parler de reproduction....

     

    Les chinchillas standards amènent de la vigueur dans les lignées d’élevage. Aucun éleveur responsable ne reproduira une lignée mutation avec mutation sans y apporter du sang neuf standard. Les chinchillas standards sont reproduits depuis plusieurs dizaines d’années et ont été "travaillés" afin qu’ils soient forts, robustes et d’excellente conformation.

    Un éleveur qui reproduit des chinchillas de couleurs mutantes ensembles sur plusieurs générations verra la grosseur de ses bébés diminuer et la qualité de la fourrure s’affaiblir. Il est très important d’introduire des chinchillas de "sang neuf" dans chaque lignée, de manière à renforcer la progéniture et garder de la vigueur. Cette technique se nomme "cross-breeding", c'est-à-dire reproduire avec du sang qui vient de l’extérieur de la lignée.

    Souvent, les standards sont utilisés pour cette technique afin de mieux contrôler les gènes des bébés. D’où l’importance des bonnes lignées de chinchillas de couleur standard.

     

    Article © Anne-Lise Michaud, ancienne éleveuse responsable de Mocca Chinchillas

    Toutes informations © Chinchillas de Minuit

     

                

     

     

     Informations © Chinchillas de Minuit

     

    Charbon (Charcoal)

    Type de mutation

    Simple

     

    Provenance

    Californie, chez plusieurs éleveurs, on considère généralement celui de Betty Brouke comme étant le premier.

     

    Rareté

    Rare, chez les éleveurs du Québec se détaille entre 150$ à 250$ can voire bien plus.

     

    Description

    Il ressemble beaucoup au standard mais en foncé et sans bande ventral blanche. Il est visible uniquement sous l'état homozygote. Les hétérozygote sont donc des "porteurs Charbon"

     

    Sous mutations

    Aucunes connue pour le moment.

     

    Informations générales

    Les véritables Charbons sont rares car leurs élevages ont été remplacer par celui du Ébène. Ils sont généralement plus petit que la moyenne due à la consanguinité. On peut facilement compter 150$ à 250$ et même bien plus pour un spécimen de cette mutation. On la retrouve peut au Canada car les éleveurs américains veulent se réserver l'exclusivité de se colorie.

    Article © Chinchillas de Minuit

     

     

     Informations © Chinchillas de Minuit

     

                 

     

     Informations © Chinchillas de Minuit

     

    Standard Exotique (Exotique Standard)

     

    Autres noms

    • Standard Exotique (Exotic Standard)
    • Blanc Californien (White Californian)
    • Gris-Pierre-délavé (Stone Washed)

     

    Type de mutation

    Simple

     

    Provenance

    Chez plusieurs éleveur mais il étaient considéré comme de vieux animaux ou tout simplement comme des défauts de pigmentations. Officiellement, on considère souvent l’Utah aux États-Unis, chez Pete et Sue Kiseskey comme étant leur lieux d'origine.

     

    Rareté

    L'une des mutations les plus rare au monde, non disponible pour le moment au Canada, uniquement aux États-Unis et en Europe.

     

    Description

    Identique au standard, mais ses extrémités sont  blanchit. Il a un marquage semblable aux chats siamois. C'est l'une des plus belle et impressionnante mutation du chinchilla.

     

    Sous mutations

    On crois que la mutation pourrait être automatiquement visible sous l'état Homozygote mais pas forcément sous l'état Hétérozygote. Le sujets et encore en débat.

     

    Informations générales

    L'Exotique a la particularité de se manifester avec l'âge de l'animal. Les petits naissent comme des standards et pâlissent en vieillissant. Elle est présentement en développement en Europe et aux États-Unis, on ne la rencontre pas encore au Canada.

     

    Article © Chinchillas de Minuit

     

     

     Informations © Chinchillas de Minuit

    « Salon des animaux exotique octobre 2015Les blancs »

    Tags Tags : , , , , , , , ,